La figure de la mère

« Elle avait des yeux où il faisait si bon vivre que je n’ai jamais su où aller depuis ». Dans La promesse de l’aube, Romain Gary écrit sur sa mère, aimante.

Dans la littérature, le polar, les livres pour la jeunesse, le cinéma… à toutes les époques et dans toutes les cultures, les auteurs accordent une place de choix à la figure de la mère dans leurs œuvres. Figure littéraire et hautement romanesque, elle est tantôt idolâtrée, détestée, aimante, envahissante, absente ou dévouée.

On ne compte plus le nombre de tentatives de saisir les contours de ce personnage complexe, aux multiples visages, à la fois insaisissable et pourtant fondateur de notre vie. Les auteurs l’interrogent, lui rendent hommage ou règlent leurs comptes à travers des textes puissants et à caractère universel.

L’équipe de la médiathèque vous invite à en découvrir quelques-uns.

Clémence

OPAC Sélection de notices